4078248545_cce5e49a56_m_1_

 

Après une semaine de chaleur complètement hors saison, une première récolte d'oranges, j'ai enfin eu l'idée de cette recette à base d'huile d'olive : l'ORODOLIVAl'ORODOLIVAl'ORODOLIVAl'ORODOLIVA .

Alors voilà ce soir on mange ça:

salade d'oranges nouvelles aux oignons rouges et bruschetta au pain de campagne et ses multiples version.

Cela semble très simple et ça l'est mais il faut absolument une huile d'olive particulièrement bonne parce que tout repose sur sa saveur, son parfum bref sa qualité.

 

SALADE D'ORANGES AUX OIGNONS ROUGES:

4 oranges de Sicile, i tarocchi,

1 oignon rouge de Tropea si possible,

piment rouge en morceaux, peperoncinipeperoncinipeperoncinipeperoncini,

sel, sale,

poivre, pepe,

et huile d'olive extra vergine.

Éplucher les oranges et les couper en quartiers le plus régulier possible, éplucher et concasser l'oignon si c'est un gros oignon n'en utiliser que la moitié, mettre le tout dans un saladier et saupoudrer de piment, de sel et de poivre. Ajouter l'huile d'olive en remuant pour la distribuer sur tous les quartiers d'orange. Laisser reposer au moins 2 ou 3 heures, l'important est de laisser les oranges s'imprégner des goûts salés et de l'onctuosité de l'huile.

BRUSCHETTA:

des tranches épaisses de pain de campagne,

des tomates,

ail,

sel,

poivre,

huile d'olive extra vergine.

Concasser les tomates (un peu dures 'est mieux) et l'ail, assaisonner le tout dans un saladier avec le sel, le poivre, l'huile et éventuellement du basilique, ce doit être bien mouillé d'huile car les tomates rendent de l'eau. Laisser reposer tout l'après-midi en dehors du frigo. Le soir vous pouvez tartiner votre pain passé au four.

Ici aussi, toute la saveur repose sur l'huile, d'ailleurs niente di meglio che il pane caldo bagnato nell'olio quando è appena pressato e ancora un pò picchante sul palato...